20 décembre 2015

Docteur Raus

( Raus se prononce « raousse" en allemand )

Je viens d'avoir une brillante idée ! Créer un "Fast doctor" avec un drive et tout et tout :
Vous arrivez en voiture, plus besoin de chercher une place, surtout pour les handicapés, bonjour au micro, un échange de carte vitale et d'ordonnance et vous repartez.
Auparavant, sur votre smartphone, vous aurez commandé votre consultation :
clique sur    • j’ai mal (ici ou là)      • je fais caca mou   etc.
Quel gain de temps ! 

GRRRrrrr !!!!!!

Ce doc (pas tous) qui, en consultation, passe plus de temps sur l’ordinateur que sur son "client".
Et je pèse mes mots. Le tout en 5 mn chrono.
Il regarde (de loin) le bobo annoncé et point barre.
Jamais un coup d’œil expert et préventif sur l'ensemble du corps.

                                             « Au moins chez nos anciens, svp !! »

Vous allez me dire : « change de doc ». J’en ai 2 dans la famille et même combat. Je me renseigne autour de moi pour en connaître un digne de ce nom et apparemment, c’est une race en voie de disparition.
Je vais en faire bondir plus d’un, mais je fais juste une constatation, et sur un panel restreint. 

Le doc qui suit mon père et moi-même accessoirement, ne connait rien à l’évolution de l’état mental de mon « popo ». A quoi bon, il est déjà suivi par un neurologue. Tu parles ! un rdv annuel pour raconter sa vie et à la prochaine. Pas de courrier entre eux, juste au premier rdv.

                                                    Et les aidants dans tout ça ?

Le seul qui a de l’intérêt pour l’aidant, c’est mon dentiste. Zut, j’ai fait une faute de frappe, je voulais écrire « les dents »

Je suis certain que doc ne se rappelle même pas que je suis également son cli… cri.. crr.. PATIENT ! , car ma dernière visite date de 2 ou 3 ans. Ben oui, je suis un aidant…
Je le vois tous les mois pour mon père. Il connaît mon statut… ou plutôt, il doit penser que je suis qu’un gars qui vit avec ses parents, et il ne demande jamais de mes nouvelles.

La prochaine fois que j'irai le voir pour mon père, je lui ferai, enfin, une piqûre… de rappel :

1) Une personne sur 6 dans sa salle d'attente peut être un aidant.
2) Certains ont une espérance de vie diminuée. Donc, un risque de perdre plus tôt que prévu un patient. Mince alors !
3)  Il faut demander de ses nouvelles à l’aidant (heu… celles de l’aidant, j’entends)
4)  La Haute Autorité de Santé recommande aux docs de proposer aux aidants, de patients atteints de la maladie d’Alzheimer et apparentée, une consultation annuelle dédiée.                     
(Personnellement, je mettrais tous les aidants dans le lot, mais soit)

Voici un extrait du document HAS :

■ Il est recommandé que le contenu de la consultation annuelle comporte une évaluation globale de l’état de santé de l’aidant naturel, une évaluation de son « fardeau » dans ses composantes médico-psycho-sociales et un dépistage des problématiques de santé spécifiques inhérentes à l’accompagnement de la personne atteinte de maladie d'Alzheimer ou d’une maladie apparentée.
■ Cette consultation est l’occasion :
• d’être particulièrement attentif à l’état psychique de l’aidant, son état nutritionnel, son niveau d’autonomie physique et psychique ;
• de vérifier les éléments de prévention, tels que le calendrier vaccinal, la planification des examens de dépistage usuels ;
• de conduire une évaluation des appareils cardio-vasculaire, locomoteur et sensoriel.
■ Il est recommandé que le médecin généraliste recherche une souffrance, des troubles anxieux et/ou dépressifs, des troubles du sommeil, etc. en tenant compte du contexte familial, social et culturel.
■ Il est recommandé que le médecin généraliste s’assure du bon niveau d’adéquation entre les besoins de l’aidant naturel et du patient et les moyens mis en place (aides médico-sociales et financières).
■ Pour les aidants jeunes, il est recommandé de tenir compte de spécificités telles que les problèmes d’ordre professionnel ou familial et leurs conséquences sur l’état de santé de l’aidant naturel.
■ En cas de dépistage d’une maladie physique ou psychique lors de cette consultation, il est recommandé qu’elle soit prise en charge dans le cadre du suivi médical habituel.

Source : has-sante.fr

                                                     Oulalaaaa… ça fait beaucoup!

Attention, ça risque de prendre plus de 5mn. Et, je te préviens, 20mn ne te rapportera pas 92€ (4x 23€) !

Je te parlerai également de la « visite longue » à 46€ remboursés par la secu. Mais, il faudra venir au domicile et ça aussi, ça ne va pas te plaire.
Source :

Alors, je sais que le job n’est pas simple et que les cordonniers sont les plus mal chaussés. Tu devrais certainement voir un doc plus souvent, toi aussi.

Allez, sans rancune. Un jour,  je viendrai peut-être m’occuper de toi, car plus tard certainement, je serai un professionnel  dans l’aide à la personne (si je vis assez longtemps, bien sûr)

                                          Pourquoi Docteur Raus ?  A vous de voir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire