16 décembre 2017

J'ai atteint le sommet

Je connais maintenant toutes les étapes pour escalader cette montagne qu'est l'aidance :
 
La merveilleuse décision si personnelle d'être un aidant (et m---- à ceux qui ne comprennent pas ça), le combat de tous les jours, l'auto (multi) formation(s), l'accompagnement à l'hôpital pour palier à son manque de ressource, la douloureuse décision de placer son aidé en EHPAD et le suivi de près ensuite, cette culpabilité qui nous envoie à la figure nos valeurs morales en se servant de notre bonté, de notre humanité

et pour finir….….. la Fin, le deuil…     "Tu l'as enfin eu ton billet, hein ?" (réf: ici)
 
Aller, je remonte mes manches, car je suis toujours un aidant.
Mais avec la malheureuse impression d'en être qu'un demi aujourd'hui.
 

6 commentaires:

  1. Phil, tu es, tu seras toujours aidant; ton expérience, tes partages ont éveillé les consciences au fil de ton parcours. Ton expertise est reconnue par tes pairs et les structures avec lesquelles tu œuvres. Merci d'être comme tu es. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi un demi aidant? tu es aidant à plein temps, dans chacune de tes actions. que ce soit pour accompagner ta maman, au CVS de l'EHPAD ou en assurant la formation d'autres aidants.
    Je te renouvelle mes condoléances pour le perte de ton papa et je t'embrasse :-)

    RépondreSupprimer
  3. Charlie, je ne pourrais pas dire autant que Marina et Kat, car je ne connais pas ton parcour autant qu'elles. Les seuls mots qui soit correct de ma part, ce sont de t'adresser à toi ainsi qu'à ta famille toutes mes condoléances. Bises

    RépondreSupprimer